bilan energetique maison
Publié le - 1492 visites -

Bilan energetique calcul

L’établissement d’un bilan énergétique est rendu obligatoire depuis 2006. En effet, tous les logements vendus ou loués doivent faire l’objet d’un diagnostic énergétique annuel réalisé par un professionnel, aux frais du locataire. Toutefois, ce bilan peut être réalisé par le locataire via des outils sur internet, même s’il lui faut par la suite un bilan établi par un professionnel. Découvrez dans cet article les éléments à prendre en compte dans l’établissement d’un bilan energetique maison.

Choisissez une méthode approuvée par le ministère du Logement

Cela peut être une méthode purement aléatoire qui dépendra grandement du technicien ainsi que des éléments qu’il va prendre en compte. Par exemple, le bilan énergétique d’une maison va dépendre de ses occupants. Autrement dit, la maison d’un homme d’affaires qui voyage beaucoup n’aura pas le même bilan énergétique que les autres maisons occupées constamment. Toutefois, une inspection des lieux est nécessaire pour un bilan plus objectif. Par ailleurs, votre bilan énergétique va dépendre de vos habitudes (chauffage, douche chaude, électroménager A+ ou D…).

Prendre en compte la rigueur climatique

Ceci est surtout nécessaire lors d'un bilan energetique calcul. En effet, le climat peut jouer un rôle déterminant dans l’établissement de votre bilan. Ainsi, il faudra prendre en compte l’indice climatique annuel de votre zone. Par exemple, le froid extrême remarqué durant une période donnée dans votre zone géographique pourra expliquer la hausse de 15 ou de 20% sur votre facture d’électricité qui paraissait jusque-là anormale. Dans ce cas, votre consommation devrait être proportionnelle avec le climat ambiant.

Les outils de calcul en ligne

Les outils de diagnostic de performance énergétique se présentent le plus souvent sous la forme d’un tableau Excel composé de deux onglets. Ainsi, vous aurez d’abord à rentrer vos factures sur le premier onglet en prenant en compte la consommation et le coût de chaque facture. Si vous possédez un chauffage électrique, vous saisissez les informations relatives à votre facture de chauffage sur l’onglet électricité. Si vous disposez d’un autre mode de chauffage (gaz), vous allez devoir effectuer la conversion pour obtenir votre consommation en kWh. Le second onglet de l’outil de calcul dans lequel est affiché le bilan se remplit automatiquement. Il faut éviter de le modifier pour ne pas fausser le calcul et reprendre l’opération. Ainsi, le tableau va afficher les pourcentages d’évolution des graphiques qui vous permettront d’avoir une idée sur l’évolution de votre consommation énergétique. Vous pourrez enfin tirer les conclusions nécessaires et agir en toute connaissance de cause.