bilan energetique maison
Publié le - 1994 visites -

Le bilan énergetique est il obligatoire ?

En France, après les transports, c’est le secteur de l’immobilier qui reste la seconde source de pollution de Co2. Les bâtiments ont tendance à émettre le quart total de l’ensemble des émissions de dioxyde de carbone, de tout le pays. Et c’est pour faire face à cela que l’Etat a pris la décision, depuis le 1 novembre 2006, d’exiger à toute nouvelle vente de logement qui est déjà construit, à faire un bilan énergétique.

Le diagnostic énergétique obligatoire

L’obligation d’effectuer un bilan énergétique en 2006 concernait seulement les habitats qui sont mis en vente, et pour les logements mis en location, c’est en 2007 et précisément le 1er juillet, qu’ils sont obligés à faire un diagnostic de performance énergétique ou DPE. Ainsi, dés que la mise en vente ou en location est faite, le DPE doit rapidement être montré au futur propriétaire ou locataire. En d’autres termes, toute personne désirant louer ou vendre son bien immobilier est tenu obligatoirement à réaliser un bilan énergétique, qui doit ensuite être transmis aux agences immobilières en charge du logement.

Mais, il est très important de connaître le résultat de son bilan energetique obligatoire, afin d’éviter d’avoir de mauvaises surprises au moment de la vente ou de la location. En effet, lorsqu’un DPE s’effectue, ce sont les systèmes de climatisations, les chaudières, les radiateurs, équipant la demeure, qui sont pris en compte. Et c’est en obtenant les performances de chacun de ses éléments, et celles des mûrs, des fenêtres et de l’isolation, que le professionnel qui fait le diagnostic parvient à dresser un classement lui permettant de connaître les pertes d’énergies du logement, et ce qui nécessite d’être amélioré.

Les annotations des classements de DPE

Il est donc judicieux de toujours faire un bilan énergétique quel que soit le type de logement détenu. En effet, la mesure de la performance en énergie comporte des signets de couleur. Ces signets sont entre la lettre A et la lettre G, et les habitats qui économisent plus d’énergie sont marqués A, ceux qui en consomment beaucoup sont cochés G. Ensuite, les émissions en kilométrages de gaz à effet de serre par mètre carré et par année, sont calculées, et ici, il est mieux d’avoir une mesure très réduite. Cependant, le bilan energetique obligatoire a une durée de vie importante. Il est valable pour une dizaine d’années, et par conséquent, il est utilisable, lors de plusieurs transactions liées à la vente ou à la location de son logement.